Migration vers o2switch

VirgilPosted by

Depuis l’année dernière, ce blog et tous mes sites Internet étaient hébergés sur un VPS lui même hébergé sur un serveur dédié chez Scaleway. Ce serveur dédié hébergeait plusieurs VPS et était fourni par un « sponsor. Malheureusement la maintenance de cette installation prenait de plus en plus de temps et les mises à jour devenaient douloureuses. Une migration et une réorganisation ont donc été décidés.

Infrastructure précédente

Sur mon serveur virtuel, les micro-services étaient isolés en utilisant des namespaces Kubernetes.

  • MariaDB
  • MongoDB
  • NodeJS
  • PHP
  • Prerender
  • Teamspeak

La migration

o2switch

L’hebergeur retenu est o2switch. Cette entreprise située à Clermont-Ferrand, en France, possède une offre assez unique. Il n’y a qu’une seule offre, qui coûte 5€. Il n’y a pas de limite d’utilisation disque, pas de limite de transfers et il est possible d’héberger autant de sites Internet que souhaité. Les limites sont définies par compte et sont basées sur l’utilisation processeur, le nombre de processus, les I/O et l’utilisation mémoire (48GB). Un autre point intéressant, plusieurs langages sont proposés : PHP/NodeJS/Python/Ruby, plusieurs types de base de données : MariaDB, PostgreSQL et des services de cache : Memcached, Redis.

Paranoiaque.fr

La migration de ce blog a été assez simple. WordPress se prête bien à ce genre de migration. Après une modification des paramètre de base de données, de quelques chemin et des DNS, tout fonctionnait à nouveau parfaitement. J’ai juste rencontré un problème avec certains fichiers qui comportaient des caractères spéciaux dans leur nom.

Ellas War

Cette partie de la migration a été plus difficile. Le serveur Teamspeak qui était peu utilisé a été supprimé. La base de données MongoDB, utilisée par Passenger pour l’authentification par Facebook/Google a été migrée vers Redis.

L’interface de gestion NodeJS est simple mais efficace, il est possible de gérer :

  • Version de NodeJS
  • Production/Développement mode
  • Domaine utilisé
  • Script de démarrage
  • Emplacement des logs
  • Variables d’environnement

La migration a été faite en deux temps, premièrement le serveur de développement puis la production quelques semaine après. J’ai rencontré une grande instabilités quelque jours après la migration définitive, celle-ci a été résolue après un message au support.

Conclusion

La migration vers les services mutualisés d’o2switch a été plus facile que prévu, mis à part l’instabilité rencontrée avec NodeJS. À ce propos, j’ai vraiment été étonné par la réactivité de leur support, nous verrons dans le futur si cela continu. Cependant certaines petites choses ont toujours besoin d’être améliorées :

  • Ellas War plante plusieurs fois par jour, sans rien dans les logs
  • Je ne sais pas très bien comment le fichier de logs est géré/purgé
  • Aucune idée de comment visualiser le contenu de Redis
  • La partie monitoring a besoin d’être reconstruite
  • J’aimerais mettre en place des sauvegardes externes

Pour le futur, quelques autres adaptations sont prévues :

  • Nouvelle version de PHP pour ce blog
  • Migration d’Ellas War vers un système de queue

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *