Debian Bullseye Logo

Installez Debian Bullseye sur votre BeagleBone Black

Posted by

La version 11 de Debian, nommée Bullseye, est sortie le 14 août. Mon BeagleBone Black fonctionne très bien, mais le support natif de Wireguard est un véritable plus pour mon utilisation. Il m’évite de devoir compiler un module externe, ce qui sur une machine aussi peu performante est très appréciable.

Quelques mots sur le BeagleBone Black. Il s’agit d’un ordinateur monocarte, équipé d’un processeur simple cœur à 1ghz, 512mo de mémoire vive et suivant les versions, 2Go ou 4Go de stockage EMMC intégré. J’ajoute habituellement une carte micro SD et une clé USB pour bénéficier de plus d’espace de stockage.

Avant de flasher Debian 11 sur notre BeagleBone Black, il nous faut :

  • Un câble pour connecter notre carte au réseau
  • Une carte micro SD
  • Un ordinateur avec un lecteur de carte, connecté au même réseau
  • Un terminal, pour accéder au système

Préparer la carte pour installer Debian Bullseye

Nous pouvons trouver une image de Debian Bullseye sur le site de Robert Nelson, dans mon cas bone-debian-11-iot-armhf-2021-08-25-4gb.img.xz.

Mettez la carte dans votre ordinateur, celle-ci sera effacée. Vous pouvez créer la carte en utilisant balenaEtcher ou un terminal et la ligne de commande. N’oubliez pas d’adapter le nom de l’image.

xzcat bone-debian-11-iot-armhf-2021-08-25-4gb.img.xz | dd of=/dev/sdb

Démarrer depuis la carte micro SD card

Mettez la carte microSD dans votre BeagleBone Black. Pressez le bouton de démarrage (S2) et branchez l’électricité. Quand les quatre lumières s’allument, attendez une seconde et relâchez le bouton. Le Beaglebone Black démarrera depuis la carte micro SD.

Se connecter à la carte

Vous pouvez vous connectez à votre BeagleBone en utilisant son nom et les identifiants par défaut.
Utilisateur : debian
Mot de passe : temppwd

ssh debian@beaglebone.local

Si cela ne fonctionne pas, vous pouvez scanner votre réseau local en utilisant nmap.

nmap -sS -P -p  22  192.168.1.0/24

Repérez le BeagleBone Black

Nmap scan report for 192.168.1.5
Host is up (0.0039s latency).

PORT   STATE SERVICE
22/tcp open  ssh
MAC Address: XX:XX:XX:XX:XX:XX (Texas Instruments)

Connectez vous en utilisant l’IP affichée

ssh debian@192.168.1.5

Flasher Debian sur la mémoire eMMc

La mémoire eMMc embarquée est plus rapide et plus fiable que celle d’une carte micro SD. Nous allons copier le contenu de la carte micro SD sur la mémoire eMMc.

sudo -i
git clone https://github.com/RobertCNelson/boot-scripts.git scripts
cd scripts/tools/eMMC
./init-eMMC-flasher-v3.sh

Démarrez de nouveau depuis la carte micro SD. Nous allons maintenant effectuer un peu de nettoyage et activer SSH. Pour cela nous allons utiliser un chroot afin d’entrer dans notre nouveau système.

sudo -i
mount /dev/mmcblk1p1 /mnt/
chroot /mnt/ /bin/bash
systemctl enable ssh
rm -rf /root/scripts /root/flash.sh
poweroff

Enlevez la carte et redémarrez le BeagleBone Black

Conclusion

Notre carte est maintenant démarrée et utilise Debian Bullseye depuis la carte eMMc. La prochaine étape sera de changer les identifiants par défaut et d’installer fail2ban pour nous protéger des attaques par brute-force.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.